VILLE DE SAINT-PHILIPPE – RECONNUE POUR ÊTRE UNE VILLE VERTE

Prenant place dans un bâtiment complètement rénové du magnifique secteur du Vieux La Prairie, reconnu comme site patrimonial déclaré depuis 1975, le Musée d'archéologie de Roussillon conserve, met en valeur et présente le riche patrimoine archéologique de la région de Roussillon. Celle-ci comprend 11 municipalités, soit Candiac, Châteauguay, Delson, La Prairie, Léry, Mercier, Saint-Constant,  Saint-Isidore, Saint-Mathieu, Saint-Philippe et Sainte-Catherine.

Historique du projet

Une idée qui fait son chemin…

Le projet de rapatrier les collections archéologiques du territoire de
Roussillon est né il y a plusieurs années. Elle a séduit son milieu, qui
a vu avec la naissance d’un musée, non seulement la possibilité de
récupérer ces artéfacts, mais aussi une formidable façon de diffuser la
richesse de son patrimoine auprès des jeunes, du primaire jusqu’à
l’université, et auprès de tous ceux qui sont curieux de l’histoire de
la région. Considérant en plus l’importance des recherches effectuées
sur près d’un demi-siècle, il est apparu essentiel pour la région de
mettre en place un lieu de conservation, de mise en valeur et de
diffusion du patrimoine archéologique régional.

Le projet prend vie

Depuis plusieurs années, les artéfacts du musée étaient conservés à la
Réserve archéologique du ministère de la Culture, des Communications
située à Québec, de même que dans les locaux de l'Université Laval.

De nombreuses recherches ont dû être effectuées, notamment en 2011,
afin de déterminer les ressources patrimoniales pouvant être présentées
au musé

L'année 2012 voit le projet se concrétiser de plus en plus : des
rénovations majeures sont apportées au bâtiment qui allait accueillir la
réserve archéologique ainsi que le centre de diffusion, et la
planification de même que l'élaboration de l'exposition permanente sont
réalisées.

 

 

En 2013, le projet est peaufiné. On y adopte le nom officiel, Musée
d'archéologie de Roussillon, on définit le logo, on choisit le slogan, «
Explorez vos origines », et on complète la réalisation de l'exposition
permanente qu’on intitule « Carrefour archéo », en lien avec la région
qui a été, et est encore aujourd’hui, une véritable plaque tournante,
aussi bien pour les populations que pour le commerce.

Des partenaires engagés

Plusieurs partenaires ont été réunis afin de permettre la
concrétisation de ce projet. La MRC de Roussillon a reçu l’appui
financier du Secrétariat à la région métropolitaine, du ministère du
Patrimoine canadien, de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la
Vallée-du-Haut-Saint-Laurent et de la Ville de La Prairie.

La naissance du musée

Le Musée d'archéologie de Roussillon a été inauguré le 10 septembre
2013 et a reçu ses premiers visiteurs le 14 septembre de cette année.
Les artéfacts composant les riches collections du musée sont parmi les
plus beaux spécimens de la province et constituent plus de 25 000
objets.

 

Les commentaires sont fermés.